Les Maillons Libres:

...la chaîne des Vététistes (affiliés à un club ou non) qui roulent et parlent sans se prendre la tête !!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 transvolcanique 12 au 13/09/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Marie
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 50
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Ven 11 Sep - 17:28

vu pas de connexion, j'ai refait un résumé global
JM


Dernière édition par Jean-Marie le Mar 15 Sep - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Ven 11 Sep - 17:36

Super Jean-Marie thumright
Merci de nous faire vivre en "direkt" ce qui s'annonce déjà comme une belle aventure cheers
Espérons de tout coeur que vous retrouverez les Ch'tis cousins pour faire encore plus la fête geek

_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aco
Langue pendue


Nombre de messages : 123
Age : 44
Date d'inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Lun 14 Sep - 22:29

de retour de ce super week-end. Le compte-rendu va suivre. Mais là, dodo Very Happy I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.odileetvictor.be
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Lun 14 Sep - 22:51

Aco a écrit:
de retour de ce super week-end. Le compte-rendu va suivre. Mais là, dodo Very Happy I don't want that

thumright on l'attendra avec "grande impatience" geek
Bon repos Wink

_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Tournay
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 52
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mar 15 Sep - 9:17

Bravo Jean-Marie. thumleft

Content de constater que tu as pu vaincre les Monts d'Auvergne. bounce

Au plaisir de lire le CR. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mar 15 Sep - 9:37

Alain Tournay a écrit:
Bravo Jean-Marie. thumleft
et Arnaud  Mr.Red  Mr.Red

Alain Tournay a écrit:
Content de constater que tu as pu vaincre les Monts d'Auvergne. bounce
Surtout cette année avec les orages du samedi pale pale

Allez à vos claviers les gars, la patience est une vertu que je ne maîtrise pas à "DONF" geek

_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Tournay
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 52
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mar 15 Sep - 10:02

Et Arnaud bien-sur.... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aco
Langue pendue


Nombre de messages : 123
Age : 44
Date d'inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mar 15 Sep - 11:58

PARTIE 1 :
Vendredi matin, il est 9h quand je passe prendre le premier camarade à Nivelles ( Benoit Duterme ). Le temps de charger et go pour aller chercher le 3e compagnon ( Olivier ) de voyage à .... Rochehaut Shocked  En effet, celui-ci était en séminaire et attendre son retour aurait été beaucoup trop long. Le temps de le retrouver, de charger, de boire un p'tit verre et c'est parti pour Riom, plus précisément " le moulin des Gardelles " qui sera notre hôtel pour le vendredi soir et le dimanche soir. Le trajet étant assez long, ça nous laisse le loisir de faire connaissance. En effet, je ne connais pas du tout Olivier ( qui est un collègue de Benoit ). Après de longues heures de route, nous voilà à l'hôtel ou nous rejoignions 4 amis d'Olivier qui eux sont venus en car avec les New Giga bikes. C'est là que j'apprends qu'Olivier et les autres font partie du club Jimmy's bikers Fleurus. Je fais donc connaissance de tout ce petit monde autour d'un apéro bien sympa en terrasse. Car oui, il fait bon Cool .Nous optons pour le menu du jour et en cours de repas, nous sommes rejoints par 4 autres membres du club. Mais que voilà une bonne bande de 11 joyeux lurons cheers 2-3 pichets de vin plus tard, nous montons tous nous coucher afin d'être en forme pour le programme qui nous attend. Le lendemain, après un copieux petit déjeuner, départ pour Blanzat, point de départ de la rando qui se trouve à +/- 8kms de notre hôtel. Le ciel est menaçant et le nuage au-dessus des montagnes autour de nous, nous fait furieusement penser aux vaisseaux dans Independence Day et n'a vraiment pas l'air commode...  Shocked . Arrivée au stade de Blanzat, il y a déjà beaucoup de monde ( 1600 participants apparemment ). Mais l'organisation est bien rodée et tout tourne à merveille. Retrait des plaques de cadres et des infos à droite, dépose des valises pour l'hotel du soir à gauche.
9H00 : top départ, du moins, pour ceux qui sont devant, car 1600 participants sur un chemin de 4m de large, c'est fait une fameuse file Shocked Pour ma part, me retrouvant en toute fin de peloton, ce sera plutôt 9h15- 9h20. Après à peine 500m, ça bouchonne déjà. Après 2-3 bouchons, ayant réussi à me faufiler, je rejoins les Jimmy's et là j'apprends que Jean ( le président ) a fait une chute. Son poignet est gonflé à mort, mais il décide de quand même essayer de continuer. Ce sera pour mieux arrêter dans une descente un peu plus loin. Plus possible pour lui de tenir son guidon. C'en est donc fini après 4 kms. La vue de son poignet n'augure rien de bon... Crying or Very sad  Le parcours commence à effectuer sa sélection et les files s'étirent. La pluie commence à tomber. Les jambes sont plutôt bonnes et le parcours est splendide. Arrive le premier ravito et il fait déjà du bien. Je ne m'éternise pas, 2-3 bouts de pain d'épices et c'est reparti, avec l'envie d'accélérer le rythme car la pluie s'intensifie. Pas le temps d'arriver au 2e ravito que ce sont de véritables trombes d'eau qui s'abattent sur nous. Je n'ai de ma vie jamais vu, mais alors jamais vu, une pluie d'une telle intensité pendant aussi longtemps. Le moindre abris bus, auvent, entrée de garage, hangar,.. est réquisitionné pour abriter les bikers. Quant à moi, je décide de ne pas m'arrêter, ni au ravito, ni sous un abri quelconque pour ne pas me refroidir. Mouillé pour mouillé, autant continuer. Je n'ai toujours pas sorti la gore-tex. Il ne fait pas encore trop froid et elle serait transpercée en 10 secondes. J'arrive au repas. +/- 200 bikers sont attablés. Les vêtements, les casques, les gants, les chaussures,... sèchent dans tout les coins. Je pense que certains vont rester un bon moment Very Happy  Je regarde le menu : pâtes froides au jambon et cantal en entrée, viande + riz en plat, fromage et chausson aux pommes ( ou abricots, pas bien vu ). Ce sera juste quelques pâtes et du riz, avalé en 5 minutes. Mais c'est chaud et je sens que vu les conditions, ça va servir plus tard dans la journée. Je repars sous le déluge. Avec un petit groupe de 3 que je ne connais pas. Mais un peu d'entraide ne fera pas de tort dans ces conditions. C'est maintenant le vent qui se lève et l'orage gronde. Je suis trempé, j'ai de la boue plein les chaussures, je me demande vraiment ce que je fous là. Arrive le dernier ravito. Du thé chaud ! La bonne idée. Il n'y a plus que 11°. On est tous les 4 transpercés. Les gens du ravito nous apprennent qu'il y a beaucoup de bikers qui ne sont pas repartis après le repas, qu'ils n'ont encore quasi vu personne et qu'on est dans les 1er. Je souligne au passage l'ingéniosité dont a fait preuve un des gars du ravito pour les boissons. Le tuyau qui sort des gros bidons est branché sur un collecteur ( comme ceux de chauffage ), sur lequel est branché 4 robinets. Bien pratique pour servir beaucoup de monde en même temps. Et puis, ça a de la gueule . J'aurais bien voulu faire une photo, mais mon gsm ayant pris l'eau, il ne voulait plus rien entendre... Crying or Very sad C'est parti pour le final, la montée au Col de la Croix Morand ( une montée de 5 kms ) suivie d'une descente jusqu'au Mont Dore. Dans la montée, le chemin se transforme en petite rivière, on roule dans 15 cm de flotte  affraid . L'orage craque et les éclairs claquent de tous les cotés. Le vent de face n'arrange pas les choses. Vivement que ça se termine. Après la montée, un long chemin avec des immenses flaques continuent d'ajouter de la boue dans les chaussures. Celui-ci nous mène à l'entrée d'une prairie en pente. Ensuite une longue et belle descente dans une sapinière, avec plein de racines. Une dernière petite montée nous fait passer à coté d'une chute d'eau. Je m'arrête pour voir ça et peste à nouveau sur mon gsm. Un biker me rejoint et m'explique qu'en 7 participations, il n'a jamais eu de pluie et qu'il n'a jamais vu la chute d'eau aussi furieuse ! Je roulerai en sa compagnie jusqu'au Mont Dore. Il est +/- 15h quand je suis sur l'aire d'arrivée. Le tableau récapitulatif reprenant les hôtels et leur situation m'apprend que le mien se trouve à La Bourboule, 8 kms plus bas. Crying or Very sad Je nettoie l'homme et la machine au tuyau. Et j'entame la descente. J'avais déjà froid, mais là, je suis transpercé, je tremble de froid et j'ai les doigts complètement raides. Vivement la douche. Arrivé au gîte ( François et Suzon ), je me rends compte que je suis un des 1er,  il y a moins de 10 vélos. Hors nous devons être 90 dans ce gîte affraid  Le responsable m'accueille et oh joie oh bonheur, il m'annonce qu'il y a un hammam et un sauna ! Cool  Je ne me suis pas fait prier. Enfin de la chaleur. Je suis rejoint plus tard par Benoit et Olivier ( dans le même gîte, par le + grand des hasards ). Nous décidons d'aller boire un verre en ville et bien que le repas du soir soit compris, nous décidons de manger au resto : envie de pâtes ! Very Happy Du resto, vers 20h, on voyait encore des bikers arriver... Shocked Il est temps pour nous de regagner notre couche car les organismes ont souffert. To be continued....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.odileetvictor.be
DPa
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 44
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mar 15 Sep - 12:07

Quel courage Shocked

Vivement la suite en espérant que ça a été mieux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mar 15 Sep - 12:31

En effet, chapeau Arnaud thumright
Cette édition 2015 a été un réel cauchemar à en lire sur les différents forums affraid
Vraiment dommage car cette organisation est tout simplement géniale et magnifiquement rodée mais hélas pas quand "Dame Nature" s'en mêle c'est la cata affraid affraid

Vite la suite en espérant que le dimanche fut un peu meilleur... Wink

_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Marie
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 50
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mar 15 Sep - 22:52

Bon , je me lance. Voici déjà le lien de nos photos afin de suivre visuellement notre périple. https://picasaweb.google.com/116852237132070405899/Transvolcanique2015

J- 1 : Vendredi matin, levé de très bonne heure, rejoint à Ecaussinnes fred et yves, et départ à 4h pour l'Auvergne.

Trajet sans problème dans la bonne humeur. Vu que nous sommes très tôt, nous décidons d'aller directement au puy de dôme, et prenons le petit train a 11h40 pour le sommet. Depuis mon passage, avec Philippe il y a 3 ans, le site a encore été amélioré. Le temple, les chemins, ... On fait le tour, et je paie un verre qu'on savoure au soleil et dans le transat déjà connu par Philippe.

On redescend et en sortant du train, catastrophe, j'ai perdu mon portefeuille. Je resaute tout de suite dans le train. En haut je sors en courant, trouve mon portefeuille qui pend sous le transat, resaute dans le train. Ouf, retrouvé complet et que 40 minutes de perdues, le temps d'un a/r.

Tél au resto , le chaudron gourmand ou on va chaque année, qui nous accepte encore malgré qu'il est déjà 14h00. Une truffade avec des produits locaux frais tels que pain, salade, jambon fumé, fromage/lards/pomme terre et bien sur le vin. Bref un repas léger pour les efforts qui vont suivre.  Bien repus, on arrive a la maison d'hôte pour une bonne sieste.

Ensuite sous un beau soleil une visite en mode marche cool de volvic, le calvaire, un petit verre au pied du chateau (on avait oublié l'eau), ... ensuite lasagne de notre philou, et dodo très tôt pour être en forme le lendemain.

Samedi : On arrive vers 08h00 à la salle, un bonjour aux gigas bike qui ont fait le déplacement en force, Jimmy bikers, nivellois (très peu de Thudiniens cette année).  Organisation toujours aussi bien rodée, et nous aussi : ça ne sert à rien de s'engouffrer à 3 dans la salle. On se partage, et à 08h30 nous sommes sur la ligne de départ.

GO à 09h00 dans la bonne humeur, et très vite certains confondent randonnée et course ...   Ca veux passer à droite à gauche, ... Les 1er s'étant trompés après 3 km, on s'est retrouvé tout devant, et donc  on nous redépasse de tous les côtés. Et des chutes, comme chaque année. Vu deux blessés après 5 km (et Jean, donc minimum 3). Bref rester prudent, tant au niveau du terrain que du fléchage. Comme chaque année, parcours inédits. Il y a tellement de variance et possibilités dans ce paradis.  Voici le plan, en rouge l'aller, en bleu le retour.

http://i21.servimg.com/u/f21/18/06/29/12/dscn0410.jpg

On part vers le nord, passe par Chateaugay et son château. Des vignes nous entourent, on passe à côté des anciennes caves à vin, sorte de construction troglodyte, puis on plonge au sud sans contourner le puy de dôme. Je fixe la cadence, cool, pour me préserver, et préserver notre ami Yvette qui a l'habitude de partir toujours très vite, trop vite pour ce genre de raid. Le plafond est bas, et très vite il pleut :  Orage, pluie, vent. Heureusement la température n'est pas trop basse. Pas de photo, fallait préserver le matériel de ces conditions dantesques. Ravito bien garni. Ensuite le point d'eau. Au moment de repartir à trois, je décide de tirer mes lunettes, pour ne rien voir, autant ne rien voir. Je repars dans un petit groupe, et puis une descente d'enfer sur un sol rocailleux  affraid   Très glissant et sans lunettes : malgré ma selle télescopique, je ne prends aucun risque, et n'hésite pas à descendre du vélo. Et très vite, je me retrouve seul, mais toujours bien sur le parcours. Sans m'en rendre compte, j'ai pris l'intégrale, alors que mes compagnons ont pris le raccourci. La bifurcation n'étais pas très visible (comme les autres années). Un signaleur me confirme : très peu de courageux, 6 km en plus et 360 m de dénivelé affraid   Bref, non seulement très dur, mais en plus j'arrive à la salle quand mes compagnons sortaient déjà. Vite tout mangé, et reparti à 3 car ils m'ont gentiment attendu. Le sol est parfois mou, faut pousser à certains endroits, mais globalement reste roulant tout en étant détrempé. Très sombre dans les bois, et evidemment je crève.  On repart, et enfin le ciel s'écairci vers 16h00, juste à temps pour monter le col croix Morand. On tire les k way, quelques photos, et on arrive en haut d'une traite. Le défi est réussi pour tous les 3.
On plonge prudemment par la descente habituelle (rocher, racines, terres) sur Mont dore en passant par la cascade qui était en effet superbe. Et on a aussi droit au bonus... Je pense le plus loin à la Bourboule, La buissonnière du parc. Arrivée vers 17h30 . Un bon souper, et dodo.  94 km, 2500 de dénivelé pour moi (88/2100 pour Yves et Fred), 12 de moyenne.

Dimanche :  Levé matinal, 07h00, et départ à 08h00 par un treès beau temps et une température idéale. Trace classique le long de la Dordogne.  6 km; et on se retrouve sur le parcours normal. Même si le sol à très bien géré l'eau, très vite, je sens que ça va être dur, et donc n'hésite pas à marcher qq mètres pour soulager, au contraire de Yves qui fait l'effort et qui se sent en forme. Ensuite grosse descente hyper glissante et boueuse sur plus d'un 1 km.  Gros soulagement général après ce tronçon. A la bif, on prend l'intégrale, et on rigole de l'église de St Nectaire et de la descente et de la montée...  Je prends des photos, je filme, et .... suis plus sur le parcours. Pas grave, je continue à descendre par la route jusque l'église. affraid affraid affraid  Il n'y a personne. Je demande au petit marché, et fallait pas descendre mais rester sur le plateau. Merd..... remonter pendant 2.5 km , et puis traverser un champ pour rejoindre le parcours. Le mal était fait : une douleur au tendon d'Achille droit s'est réveillée et qui va s'amplifier. Mes compagnons m'attendent au point d'eau, et 2ème mauvaise nouvelle : yvette est cuit. Et il reste 50 km. Bref on a encouragé Yvette, Fred l'a aidé au maximum, et moi comme j'ai pu, tout en profitant du beau temps et donc des superbes vues. Le repas est venu beaucoup trop tard, vers le km 55. Ensuite encore deux grosses côtes, et enfin la superbe descente inédite sur Blanzat, dans les bois, technique et en virage et avec très peu de rocaille. Les 2  derniers km sur le plat, je le fait sur une jambe, tellement mon tendon fait mal. Je termine avec 94 km, 2270 de dénivelé et 11 de moyenne (90 km/2000 pour fred et Yvette vu qu'ils ne se sont pas trompés).

Ensuite resto 7 plats à la croix de fer  Twisted Evil , lundi matin chez marie, puis le champagne, puis maison dans la bonne humeur. Et le tendon fait très mal, ne sait presque plus marcher.

Bilan.
- On a très bien géré le 1er jour, beaucoup moins bien le deuxième
- et donc gérer ses forces, s'entrainer, et ne pas partir en étant diminué.
- le temps n'étais pas avec nous pendant qq heures, çà pouvait être bien pire
- dur le 1er jour, mais classique. Par rapport aux autres années, très dur le 2ème aves ses côtes raides interminables (et tout le monde la dit, pour preuve le diagramme de dénivelés dans les photos)
- seul point négatif : la salle pour manger et bike parc idéal, mais bcp trop loin sur la parcours    
- On recommence l'année prochaine, on ne se lasse pas sur ce parcours est varié
- pas vu Arnaud :pas grave, vu notre différence de niveau, et on aura encore l'occasion de se revoir (ni  les chtis)

Et voila, pas facile de raconter deux fois 9 h de vélo, plus les à côtés, mais en espérant être plus l'année prochaine car cela vaut vraiment la peine.

JM


Dernière édition par Jean-Marie le Mer 16 Sep - 10:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Tournay
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 52
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mer 16 Sep - 0:10

Merci à tous les deux pour ces beaux récits et félicitation pour votre courage dans les monts d'Auvergne et dans de telles conditions. thumright salut cheers

Au plaisir de vous rencontrer pour évoquer cette belle aventure "en direk". Wink

Bon repos à vous. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aco
Langue pendue


Nombre de messages : 123
Age : 44
Date d'inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mer 16 Sep - 6:47

PARTIE 2 :

Le lendemain, debout à 6h30. Avec 90 bikers dans le gîte, ça sent un peu beaucoup la bête...  affraid
Rangement des affaires, déjeuner à 7h15, check du vélo et go vers 8h15. Beau petit parcours au fil de l'eau pour rejoindre le parcours commun.
Les jambes sont plutôt bonnes. Wait and see. Je n'avais pas regardé la carte reçue au départ, mais en fait, on remonte tout ce qu'on a descendu hier. Il y a beaucoup de monde, ça bouchonne limite. Mais j'ai trouvé mon rythme et en côte, dur dur de pédaler à contre rythme. Je me faufile donc par la gauche et remonte une file impressionnante de bikers. Je suis agréablement surpris de mes jambes. Pourvu que ça dure. Traversée de la sapinière et de ses racines. Très ludique. Ensuite traversée de la prairie => du motocross Very Happy  Bref, j'adore. En + il fait beau, le ciel est bien dégagé et on voit enfin le paysage qui nous entoure. Arrivée sur le petit chemin qui n'était qu'une flaque la veille et faut reconnaître, qu'il a bien absorbé la pluie de la veille. Bonne surprise à cet endroit, on a le vent de dos Cool  Ca fait grimper la moyenne. Arrive ensuite une belle descente bien boueuse ou il faut jouer les équilibristes. Certains bikers s'en donnent à cœur joie avec leur vélo d'enduro. Le 1er ravito arrive bien vite, malgré qu'il soit à 22kms du départ. Il y a de tout, même de petits morceaux de baguette avec des rillettes. Mais 9h30, c'est un peu tôt pour du salé et pas encore besoin de salé. Ce sera pour le prochain, j'en salive déjà.... cheers
Ensuite c'est parti pour la boucle intégrale jusqu'au prochain ravito. Elle est splendide, mais pas piquée de vers ! Mes bidons se vident à vitesse VV'. Vivement le ravito. Dieu qu'il est loin ce ravito. Il y avait à nouveau +/- 22 kms entre les 2. Et à celui-ci, point de chips, ni rillettes, rien.  Crying or Very sad Pas de salé. Ravito franchement très pauvre. Comme d'hab, 2-3 morceaux de pain d'épice et go pour le repas. La je sens que le manque d'eau et de salé se fait sentir. J'ai vraiment laissé des forces dans cette boucle. Arrivé au repas, je tombe sur les Jimmys. Je zappe à nouveau l'entièreté du repas pour ne prendre que les pâtes et un peu de viande. Le repas n'est franchement pas terrible pour des sportifs ni dans l'absolu. L'entrée est un plat sous vide plein de conservateurs et autres crasses industrielles. Y a un arrière gout de vinaigre. Bref, ça ne passe pas bien. Je repars. Et de fait, pendant, plusieurs kms, je ne digère pas du tout, je sue, je suis à 2 doigts de vomir. Arrive une grosse côte, impossible de monter, je n'ai plus de jus. Même à pieds, j'ai le souffle court. C'est à ce moment que je constate aussi que ma roue arrière frotte et ne tourne plus franchement bien. En retournant le vélo pour chipoter, je vois que mes plaquettes sont mortes, je freine sur le fer... Bref, tout va bien....Rolling Eyes  Reste 17 kms. Dieu que ça va être long... Crying or Very sad Bien vite, je me fais rattraper puis déposer par les Jimmys. Deuxième grosse côte, à nouveau à pieds. Pause, eau et petit tube " coup de fouet ". Je repars et je ne sais pas dire ce qui a fonctionné, mais je retrouve quelques couleurs et un peu de jambes. Heureusement, au dernier ravito, on m'annonce qu'il reste une petite côte et puis c'est la descente. Un beau petit passage avec de beaux lacets.
Arrivée vers 14h30, je suis accueilli par toute la bande avec une bonne bière ! Very Happy  Yes, c'est fait... Retour ensuite à l'hôtel avec les 11 joyeux lurons pour un bon apéro et un petit repas préparé uniquement pour nous ( le resto de l'hôtel étant fermé le dimanche soir normalement ). Le chef nous a fait une spécialité régionale : une truffade ( c'est en fait un plat entre le gratin dauphinois et la tartiflette ). Très bon. Ensuite dodo. Le lendemain, c'est l'heure de nous quitter et de se préparer à ce long trajet retour.

Bilan :

_ 91 kms le premier jour avec 15,6 de moyenne et 92 kms le 2e jour avec 15,2 de moyenne
_ 2e jour + dur que le premier
_ des parcours magnifique
_ une pluie torrentielle ( on apprendra pas la patronne de l'hôtel que l'autoroute est fermée, car effondrée + villages inondés )
_ une belle organisation avec de beaux parcours
_ de belles rencontres
_ ravito un peu limite : pas de salé, pas de boissons énergétiques, pas de fruits secs,...
_ repas de midi pas terribles
_ c'est décidé, j'achète un full ! Very Happy
_ rando à faire absolument
_ je n'ai vu ni les chtis ni Jean-Marie
_ je n'ai pas gagné à la tombola  Very Happy

Voilà, désolé d'avoir été aussi long, mais comme dit Jean-Marie, pas facile de raconter toutes ces heures passées sur le vélo.
Mon gsm ayant pris l'eau le 1er jour, je n'ai aucune photo...  Crying or Very sad

A+

Aco


Dernière édition par Aco le Mer 16 Sep - 6:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.odileetvictor.be
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mer 16 Sep - 6:54

Chapeau à vous 2 les gars  thumright
Ce genre d'aventure n'est en effet pas évident à raconter et encore moins... à vivre  affraid affraid affraid
Vu les conditions dantesques du samedi, vous avez énormément de mérite à avoir déjà fini sans couper la trace thumleft
Maintenant place à un peu de repos et comme le dit si bien Alain, au plaisir de vous revoir afin de nous expliquer tout ça de "vive voix"  geek  

Jean-Marie a écrit:
Voici déjà le lien de nos photos afin de suivre visuellement notre périple. https://photos.google.com/album/AF1QipNdm2UaBi35U4DfptH6ScDRmftaoJPylAGQ6F1l
le lien ne fonctionne pas Sad Sad Sad
En attendant voici déjà celles de son acolyte Frédéric Wink  (https://picasaweb.google.com/116852237132070405899/Transvolcanique2015)

_________________

Sportivement vôtre, Phil


Dernière édition par Philippe le Mer 23 Sep - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Marie
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 50
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mer 16 Sep - 10:24

En fait Philippe, toutes les photos, celles de fred et les miennes sont sur le même lien, d'où parfois certaines redondances. J'ai adapté sur mon texte.

Et pas d'accord sur un point avec Arnaud, au niveau du manger.

Je ne vais pas jurer sur l'entrée froide, mais le reste est du pur local : le vin, le fromage, le pot de youghourt, les fruits, la viande, pomme de terres,... A l'entrée de la salle, tu avais une carte avec la provenance des produits. Et ils sont fiers de leur produits. Reste la question, s'agit-il d'une alimentation idéale sur ce type d'épreuve? Non, pour des sportifs de haut niveau qui recherche la performanace, et oui pour des randonneurs comme nous, et celà donne tout son charme à l'aventure.

Pour les ravitos, encore un signe d'une très bonne organisation : nous étions dans les derniers, et on avait tout ce qui fallait. Et je peux t'assurer que ce sont les derniers qui ont le plus besoin de salé et sucré.

C'est évidemment ma 4ème participation, et donc dans le sac à dos des gaufres, banane, pipettes et autres sont bien utiles. C'est aussi à ce moment qu'une voiture suiveuse à ses avantages.

Je viens d'envoyer un mail de félicitation et de remerciement aux 200 bénévoles, parce que franchement, qui peut se targuer de rassembler autant de bénévoles autour d'un objectif commun cheers cheers cheers

A +

JM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aco
Langue pendue


Nombre de messages : 123
Age : 44
Date d'inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mer 16 Sep - 10:48

Oui, j'ai vu le panneau et la dame m'a expliqué, mais du yaourt en pleine rando, même si c'est du local, c'est pas franchement digeste.
De la viande avec juste des patates, c'est un peu limite. Et la sauce un peu lourde à digérer.
Quant aux ravitos, j'oubliais dans ma liste : pas de bananes. La quantité y était, mais pas le choix.
Mais tu as du avoir + de chance que moi Wink
Quant au type d'alimentation, que ce soit pour un pro ou un randonneur, ça ne change rien. Le corps a des besoins dans certaines circonstances.
Comme autre raid, je n'ai fait que les chemins du soleil, et point de vue ravito et repas du soir, c'était autre chose.

Mais ça ne m'a pas empêcher de féliciter et de remercier les organisateurs Wink
Et c'est une rando que je recommande largement.

A+

Aco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.odileetvictor.be
Jean-Marie
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 50
Date d'inscription : 28/09/2009

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mer 16 Sep - 12:25

La , maintenant, tout a fait d'accord.

Qui est intéressé pour l'année prochaine ?

Jm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2995
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Mer 16 Sep - 18:21

Jean-Marie a écrit:
Qui est intéressé  pour l'année  prochaine  ?

a voir si elle ne rentrera pas en concurrence avec la "Forestière" (Jura) que j'ai vraiment très envie de refaire  geek

_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Tournay
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 52
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   Lun 21 Sep - 7:55

Merci à Jean-Marie et Arnaud pour ces résumés très "vivants". thumleft

Vous nous aurrez permis de voyager sans quitter le fauteuil. Cool

Bon repos à vous deux. salut

Alain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: transvolcanique 12 au 13/09/2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
transvolcanique 12 au 13/09/2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tram 2 : objectif 2015
» 2015 - [Infiniti] Q30/QX30
» Coupe du Monde 2015
» [BMW] 2015 vue par les étudiants de l'IED
» MIRIBEL - Plan directeur 2006-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Maillons Libres: :: ARCHIVES :: ...à l'étranger-
Sauter vers: