Les Maillons Libres:

...la chaîne des Vététistes (affiliés à un club ou non) qui roulent et parlent sans se prendre la tête !!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Mer 19 Aoû - 18:49

Avec un peu de retard voici les temps de notre premier Finisher en attendant ceux de Stéphane... Wink


Chapeau Laurent pour cette magnifique performance thumright

1230kms en 66h15' soit une moyenne de 18,5km/h affraid affraid affraid

Maintenant place au repos avant un retour au pays pour fêter cet exploit mais également en attendant l'arrivée du Team Tac-Tic prévue vers 20h15' geek

Les photos de Laurent, Stéphane et Matteo

_________________

Sportivement vôtre, Phil


Dernière édition par Philippe le Mer 19 Aoû - 21:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Mer 19 Aoû - 19:29

Plus tôt que prévu Exclamation Exclamation Exclamation

Stéphane et Matteo sont également devenus "Finishers" depuis peu de cette fabuleuse aventure thumright



1230kms en 72h59' soit une moyenne de 16,8km/h (pas mal non plus  Mr.Red )

_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Jeu 20 Aoû - 5:22

"Tic & Tac" à leur arrivée... geek


_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 43
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Jeu 20 Aoû - 13:08

Un tout grand merci, Phil, pour le suivi au top comme d'habitude thumright

Beaucoup de bonnes et belles choses à retenir de cette expérience dont, bien sûr, la sympathique rencontre avec Olol et son épouse cheers

Place à la récupération, aux soins des petits bobos inévitables et je m'attaque au résumé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Jeu 20 Aoû - 15:39

Laurent a écrit:
Place à la récupération, aux soins des petits bobos inévitables et je m'attaque au résumé Wink

On l'attendra avec impatience… geek

_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Ven 21 Aoû - 22:58

Patience, patience...

En attendant le compte-rendu de Laurent, voici l'album photo de Stéphane (pour le voir cliquez sur la photo ci-dessous)  Wink





_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Lun 24 Aoû - 19:04

Je ne peux attendre la fin de SON "roman" et me permet donc d'en publier le premier chapitre car je suppose que tout comme moi vous êtes très impatient de le lire  geek

Laurent a écrit:
Retour sur une longue épopée !

Genèse du projet ...

L'idée de participation à l'édition 2015 du Paris-Brest-Paris remonte à 2010 lorsque je découvre cette épreuve un peu par hasard en fouinant sur le Net. A cette époque, il me semble prématuré et complètement fou de vouloir participer à l'édition 2011 du PBP, je suis d'ailleurs déjà engagé avec Fred pour le Crocodile Trophy. Bref, il vaut mieux reporter ses ambitions à la prochaine édition prévue en 2015.

Le projet PBP refait en surface en 2014. Je participe cette année-là aux brevets BRM de 200 et 300 km en vue de me familiariser avec la procédure de ces brevets de régularité : absence de fléchage, guidage par trace GPS, points de contrôle à respecter, etc. Tout se déroule bien à part une tendinite tenace au genou gauche qui m'empêche de participer au brevet suivant de 400 km. Mes plans pour ls brevets de 400 et 600 km sont donc reportés à 2015.


Morkhoven BRM 300 / 2014


Cape Epic / 2015

Grâce à la participation au Cape Epic début 2015 avec Ben, LaurentG et ThomasA ainsiqu'à un entraînement sérieux depuis octobre 2014, je prends part aux 4 brevets qualifications du PBP (BRM 200, 300, 400, 600 km) avec une condition physique optimale. Les différentes distances ne sont pas vraiment un problème même si la météo aura rarement été de notre côté Evil or Very Mad Fin juin, je peux ainsi enfin confirmer mon inscription au PBP cheers
Reste à garder la condition durant le mois de juillet pour le grand rendez-vous du mois d'août bounce

Découverte du mythe PBP ...

Samedi 15 août 2015, j'arrive enfin devant le vélodrome national de St-Quentin-en-Yvelines qui devient la mecque des randonneurs longue distance durant ces quatre jours. L'excitation est palpable parmi la foule des participants aux maillots bigarrés aux couleurs des différentes délégations nationales. Le PBP atteint en ce moment une telle notoriété que de nombreux participants n'hésitent pas à traverser la planète pour y prendre part. Pour la deuxième édition consécutive, les randonneurs français sont minoritaires. Les américains sont à nouveau les plus nombreux avec un peu plus de 500 participants. Au niveau belge, on compte 105 hommes et 1 dame. Plusieurs membres du Team de Lux, le club qui a organisé de main de maître les brevets BRM, sont présents au départ ainsi que Stef et Matteo qui ont pris le train en marche début 2015 pour participer également au PBP.






Le contrôle technique du vélo se résume à une simple formalité, on vérifie la présence d'un éclairage avant et c'est bon : "Votre vélo est bien léger, c'est bien ! Ok, c'est bon !" Un peu limite, je trouve, quand on pense aux nombreuses que nous allons passer dans l'obscurité.

La procédure de remise des dossiers des participants est bien organisée et ne prend pas trop de temps, c'est l'occasion de discuter avec ses voisins et de piocher encore des informations utiles sur la stratégie à adopter, les contrôles secrets, roulage de nuit et temps de repos, etc.

Retour ensuite à ma zone de campement pour terminer la préparation du vélo, réfléchir encore une fois aux choses à emporter, s'alimenter et s'hydrater en conséquence et ... faire une petite sieste !




Le jour J est là, en attendant l'heure H ...
Après une bonne nuit sous tente dans un petit parc parisien Wink , je patiente encore durant ce dimanche ensoleillé avec toujours la même rengaine : manger, boire, dormir, chipoter un peu au vélo ... Mon départ est prévu à 19h30 alors que les premiers participants s'élancent à partir de 16h avec près de 400 participants lâchés tous les quarts d'heure. N'y tenant plus, je me rends sur le site de départ pour observer la foule impressionnante des spectateurs et des participants, il faut dire que nous sommes près de 6000 à prendre le départ venant de 66 pays de par le monde. Pour l'anecdote, 362 femmes se lancent dans l'aventure, un grand coup de chapeau à elles ! Un tout grand bravo aux amputés de bras ou de jambes, aux aveugles en tandem avec un voyant et à tous les personnes diminués par un pépin physique qui n'hésitent pas à se jeter à corps perdus dans une telle aventure cheers


Dernier moment de relaxation avant le départ ...

_________________

Sportivement vôtre, Phil


Dernière édition par Philippe le Mer 9 Sep - 21:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Mar 25 Aoû - 14:57

Laurent a écrit:
PBP, c'est parti pour Brest !

Départ et entrée dans la nuit ...

L'heure du départ (19h30) arrive enfin, place aux 1230 km et près de 12000 m de dénivelé à surmonter ! Après avoir patienté 3h en regardant les premiers concurrents s'élancer (par blocs de 400 toutes les 15 minutes), il est temps pour moi de me placer dans le box de départ. La tension monte d'un cran ... Après quelques recommandations d'usage par le speaker de l'organisation, nous démarrons derrière un véhicule qui va réguler le rythme durant les 12 premiers kilomètres pour sortir de la ville. Le peloton est nerveux et il faut être attentif pour éviter l'accrochage lors des nombreux ralentissements. Un cycliste, la face en sang, se retrouve d'ailleurs sur une civière après à peine 10 km affraid Toute cette préparation pour ça ...


Le moment du départ est tout proche ...

Nous prenons notre rythme une fois le peloton lâché, un rythme très rapide d'ailleurs puisque le compteur indique près de 31 km/h de moyenne scratch après 100 km. La nuit nous a doucement enveloppée et c'est un long serpent rouge que l'on peut observer à l'avant et que l'on peut suivre parfois très loin dans cette campagne vallonnée. Si on regarde en arrière, on observe une longue ligne blanche qui se prolonge de la même façon. C'est un moment très spécial qui va se prolonger toute la nuit vu que nous formons encore un peloton bien compact de près de 4000 cyclistes Shocked

Les sensations sont moyennes dans cette première partie de parcours, j'ai du mal à rester dans les roues lors des nombreuses relances. Je prends à chaque fois un peu le vent et je dois me forcer pour revenir rapidement dans les roues. Je m'accroche cependant afin de profiter de l'effet de groupe le plus longtemps possible. Le premier arrêt après 140 km à Mortagne se fait rapidement, le temps de remplir les bidons et c'est reparti ! Prochain arrêt au km 220 à Villaines-la-Juhel pour le premier contrôle. Je lève volontairement le pied durant cette étape de 80 km, le rythme imprimé par les cyclistes italiens depuis le départ me semble trop élevé à ce stade du parcours. Je préfère continuer à mon rythme en solo en sautant d'un groupe à l'autre. Cela fonctionne plutôt bien et je sens que les sensations sont bien meilleures ainsi. Le contrôle se déroule rapidement, pas de files. Remplissage de bidon et go !

Sortie de la nuit ...

Le jour va bientôt se lever, il commence à faire très frais avec ce fort vent de travers. Je ressens également les premiers signes d'endormissement, perte de lucidité, d'équilibre. Craignant d'accrocher un autre participant lors d'un de mes écarts, je décide de m'accorder une petite sieste adossé au mur du cimetière I don't want that Dix minutes plus tard, je me réveille déjà, il fait vraiment trop frisquet pale

Cette micro-sieste m'a tout de même fait du bien et les premières lueurs du jour achèvent de me réveiller complètement. La première nuit est passée avec succès cheers ... on verra bien pour la suivante !

Prochain contrôle à Fougères au km 300. L'air de rien, cela fait déjà près de 13h que nous avons pris le départ ... C'est le moment propice pour s'offrir un premier sandwich en guise de petit-déjeûner. Malgré les kilomètres qui s'accumulent, les sensations s'améliorent au fil du temps, tant mieux ! L'étape suivante vers Tinténiac se déroule sans problèmes, peu de côtes au menu, 60 km s'ajoute au compteur. Le temps d'engloutir un plat de pâtes et c'est reparti pour la suite.


Le parcours est maintenant beaucoup plus vallonné, les côtes se succèdent sans temps mort. Je baisse un peu le rythme le temps de digérer mon repas. C'est l'occasion de discuter avec un groupe de 4 français bien sympa. C'est aussi pour ces moments de partage et de convivialité que je souhaitais participer au PBP. Nous arrivons maintenant à Loudéac (km 445) après 20h de roulage Shocked . Tout se déroule étonnament bien. N'oublions pas de pointer notre carte de contrôle avant de s'alimenter et d'envoyer quelques SMS aux amis qui suivant sûrement l'affaire de près Wink

Les difficultés du parcours se succèdent toujours. Cela me surprend, je m'attendais à un parcours moins vallonné dans l'ensemble. Heureusement, notre entraînement habituel se déroule souvent en côtes. Ce n'est donc pas trop un problème et je garde un rythme constant qui me convient parfaitement. L'arrivée est encore tellement loin que ce n'est pas le moment de s'affoler.

Prochaine étape dans 77 km à Carhaix (km 525) où une belle surprise m'attend cheers J'y rencontre en effet avec plaisir Olivier (Olol) et son épouse Corinne, des amis de Philippe de Nivelles, qui travaillent en temps que bénévoles pour le PBP. Cela fait maintenant 24h que je suis dans ma bulle sur le vélo, concentré à écouter les sensations de mon corps et à guetter le moindre signe alarmant. C'est donc un moment un peu spécial, mais tellement réconfortant, de les rencontrer à cet endroit, de discuter des amis et d'entendre leurs encouragements. Un grand merci à eux pour ce moment de convivialité. Nous nous quittons avec l'espoir de nous revoir le lendemain lors de notre retour à cet endroit après le passge à Brest. L'avenir nous le dira ...

En route vers Brest...

La nuit se rapproche rapidement et je mange un nouveau plat de pâtes avant de quitter Carhaix. Une longue remontée nous attend maintenant pour atteindre le point culminant du parcours, le roc Trévezel à 340 m d'altitude. Rien d'effrayant donc mais avec un sommet situé à 565 km du départ, il faut tout de même rester vigilant. La longue côte se passe très bien, je suis souvent seul à ce moment, peut-être certains sont-ils déjà arrêtés pour faire une pause dodo ? Je passe le sommet du roc Trévezel au moment où le soleil se couche Cool La photo prise en roulant ne rend malheureusement pas bien la beauté du paysage au sommet.


Le soleil se couche au roc Trévezel ...

Une longue descente nous attend maintenant pour rejoindre la rade de Brest où j'ai prévu de faire une pause dodo de 3h. Avant cela, il faut résister au froid qui s'installe en ce début de nuit pale Je superpose toutes les couches de vêtements dont je dispose et poursuit mon chemin en compagnie de 3 anglais repris dans la descente. Nous avons hâte de voir la mer mais la route n'en finit pas de tournicoter, nous pensons même un moment être perdus, plus de fléchage scratch et la route n'arrête pas de descendre, nous n'avons aucune envie de remonter dans l'autre sens Evil or Very Mad

Nous arrivons enfin en bordure de mer après 610 km, les lumières de Brest brillent de l'autre côté du long pont qui passe au-dessus d'un bras de mer. Une longue côte bien pentue nous attend encore pour rejoindre le point de contrôle de Brest, il est 23h30. Une belle journée se termine avec 620 km au compteur, nous sommes partis depuis 28h de Paris ... cheers


La rade de Brest, la pause et un un bon lit ne sont plus très loin !

En cherchant le lieu de couchage, je tombe sur Stef, Matteo, AlainN, BenoitJ qui viennent de terminer leur repas bounce Le temps de prendre des nouvelles de chacun et nous convenons de faire la route ensemble le lendemain après une pause dodo de 3h.
Bonne nuit à tous I don't want that I don't want that I don't want that
Demain est un autre jour !



_________________

Sportivement vôtre, Phil


Dernière édition par Philippe le Mar 25 Aoû - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Mar 25 Aoû - 14:58

Laurent a écrit:
PBP, retour vers Paris !

Se remettre en route ...

Après un court sommeil de 3h, j'ai l'impression de me réveiller après avoir dormi 5 minutes ! Un bénévole vient me réveiller doucement mais je traîne encore un bon quart d'heure dans le lit. Comme je ne vois pas mes camarades, j'en profite pour préparer mes bidons, changer de batterie pour l'éclairage avant et préparer mon sac. Place maintenant à un copieux petit-déjeûner nécessaire pour aborder dans de bonnes conditions cette deuxième journée. Je retrouve à table mes compagnons du jour qui ont fait le même programme mais dans le sens inverse du mien Rolling Eyes , je suis donc un peu en retard Razz

Nous sommes finalement fin prêts au départ à 4h30. La première difficulté du jour est de remonter jusqu'au roc Trévezel que nous devons atteindre après 50 km. Dans la montée, nous croisons de nombreux cyclistes qui sont en route vers Brest. Beaucoup sont aussi allongés sur le bas-côté de la route, occupés qu'ils sont à faire une petite pause réparatrice. Je préfère tout de même notre solution de dormir au chaud ! Nous passons au sommet du roc Trévezel à 7h, la brume nous entoure et il fait très frais pale Nous grelottons dans la longue descente qui nous emmène vers Carhaix pour le prochain contrôle après 81 km. Nous y croisons avec plaisir FredD qui a pris le départ du lundi à 5h et est en route vers Brest, il semble en pleine forme !


Direction ensuite Loudéac pour le prochain contrôle dans 77 km. Nous ménageons toujours nos efforts dans les nombreuses côtes, nous ménageons aussi notre postérieur douloureux en nous mettant souvent en danseuse Rolling Eyes A St-Nicolas-du-Pelem, nous devons faire un petit arrêt non prévu pour passer un contrôle secret prévu par l'organisation. Les températures remontent doucement, nous pouvons enlever les jambières et manchettes. Cette édition 2015 est vraiment bénie par la météo pour notre grand plaisir, du soleil mais pas trop chaud, du vent mais rarement de face, pas de pluie surtout, les conditions sont optimales cheers

Les étapes vers Loudéac et Tinténiac se déroulent sans problèmes particuliers, le rythme est constant et nous profitons même des routes bien roulantes vers Tinténiac pour hausser le rythme en compagnie de 5 espagnols Shocked Quel plaisir de s'amuser encore ainsi dans de beaux relais avec plus de 800 km dans les jambes bounce Le corps humain a vraiment plein de ressources cachées study

L'étape vers Fougères est un peu plus vallonnée, nous levons à nouveau un peu le pied tout en discutant avec un ardéchois bien sympa. A la retraite, il est habitué à venir rouler en Belgique ou au nord de la France sur les classiques cyclos que sont Paris-Roubaix, Tour des Flandres, Liège-Bastogne-Liège. Le temps passe vite lorsque l'on discute ainsi ! Il n'a pas prévu de faire de pause à Fougères avant la nuit contrairement à notre programme et une petite idée germe dans ma tête ... Wink


Je perds le groupe un peu avant Fougères et arrive au contrôle de Fougères avec mon compagnon ardéchois. Ma décision est prise, je me sens bien, je n'ai aucune envie de dormir pour l'instant, je vais donc continuer et attaquer la nuit de suite sans faire de pause. Il sera toujours temps d'en faire une lorsque le besoin s'en fait sentir. Je préviens les autres avant de quitter le contrôle et leur souhaite bonne route pour la suite cheers

Moment d'euphorie ...

Il est maintenant 22h, il fait presque nuit noire et je m'élance pour la deuxième nuit sur le vélo ! Une longue côte de près de 9km nous attend à la sortie de la ville et là, le miracle s'opère bounce bounce Malgré près de 900 km dans les jambes, j'entre dans un moment d'euphorie rarement atteint sur le vélo. Les côtes se succèdent mais je ne les sens plus scratch Le rythme s'accélère sans cesse, je ratrappe de plus en plus de cyclistes au fil des kilomètres qui défilent maintenant sans difficulté. Le chinois qui m'accompagne depuis quelques kilomètres a bien du mal de suivre le rythme mais je l'encourage tout de même à m'accompagner pour pouvoir souffler quelques instants dans sa roue. J'espère pouvoir tenir ce rythme rapide très longtemps durant la nuit bounce bounce

Malheureusement, mon compagnon chinois ne tiendra qu'une quarantaine de kilomètres, je me retrouve seul pour les 30km restants pour le contrôle de Villaines-la-Juhel. Les quelques cyclistes que je rejoins ne sont pas dans le même rythme et je préfère conserver le mien tant que je ne ressens pas de fatigue excessive. Le temps de tamponner ma carte au contrôle, de soulager mes pieds endoloris par le contact avec les pédales et je suis reparti vers Mortagne, prochain arrêt dans 80 km !

Cette étape est encore bien vallonnée avec de longues portions en forêt, c'est un plaisir complet de rouler ainsi de nuit. Voilà qu'un jeune anglais s'accroche à ma roue au moment où je le dépasse. Tant mieux, cela fait du bien d'avoir un peu de compagnie ! D'autant qu'il comprend bien la nécessité de collaborer et d'alterner les relais régulièrement (C'est beaucoup mieux que le chinois Twisted Evil ).

Le sentiment d'euphorie commence à passer, les côtes passent moins facilement ! J'ai peut-être un peu négligé mon alimentation durant la nuit et je me force à refaire le plein d'énergie. Vers 5h30 du matin, le froid devient piquant et c'est un bonheur de rejoindre le contrôle de Mortagne (km 1080) et de sentir la douce chaleur dans le hall sportif. Suite à un petit étourdissement et la tête qui tourne, je décide de prendre une heure de repos sur une chaise après avoir englouti un plat de pâtes. Je préfère attendre le lever du jour pour repartir, il fera un peu plus chaud à ce moment !

La dernière ligne droite, dure ...

Il reste 140 km à parcourir mais avant d'envisager le final, pensons d'abord au prochain contrôle de Dreux dans 80 km. Le sentiment d'euphorie est décidément bien passé, je me retrouve à nouveau (mon compagnon anglais dormait toujours sur sa chaise quand je suis reparti) et on voit bien qu'on entre dans une nouvelle phase de l'effort. Il faut gérer maintenant ses douleurs diverses, j'ai deux énormes cloches aux mains depuis plus de 500 km qui m'empêchent de garder une position confortable aux cocottes, mes pieds sont aussi très douloureux avec une belle inflammation au niveau du point de contact avec les pédales. Bien sûr, tout le monde est dans le même état et il faut faire avec, c'est le mental et l'envie de réussir le défi PBP qui permettent de surmonter tout cela.


De longues portions de routes rectilignes et plates au milieu des champs achèvent de miner un moral bien entamé. Un jeune espagnol me rejoint et m'offre son abri pour quelques kilomètres, un abri limite car il ne doit pas faire plus d'1m60 !! Wink L'arrivée à Dreux est un soulagement (surtout pour mes pieds), je prends le temps de bien manger avec la dernière étape. Je sais que de nombreuses côtes nous y attendent encore.

Je me joins à un autre anglais pour les premiers kilomètres tandis qu'un groupe d'italiens nous rejoint au moment d'aborder les deux dernières côtes difficiles avec des passages à 15% dans une belle forêt geek Décidément, rien ne nous sera épargner ! Le panneau "Arrivée dans 15km" est accueilli comme une délivrance mais nous je n'avance plus vraiment, la moindre petite côte me colle à la route et je perds pas mal de temps durant ces derniers kilomètres. Je m'accroche à l'idée que ces moments durs seront bien vite oubliés après avoir réussi ce superbe défi !

Quel soulagement au moment de passer la ligne d'arrivée et de remmetre son livret de pointage ! Un rêve s'est réalisé. Accomplir les 1230 km et près de 12000 m de dénivelé positif du Paris-Brest-Paris !
C'est dans la poche ! cheers

Un tout grand merci aux amis pour les nombreux mots d'encouragement reçus tout au long des ces 3 journées très intenses, cela faisait chaud au coeur ! Merci à ma famille pour le soutien et leur patience durant les longues heures d'entraînement. Merci à LaurentG et Philippe de Nivelles pour le suivi et la mise en ligne des infos de la course tout au long du PBP sur Facebook.

A bientôt pour de prochaines aventures cheers Wink



_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Mar 25 Aoû - 15:04

Quel magnifique exploit

Merci de nous l'avoir fait "vivre" en direct et ensuite dans ce superbe récit thumright

Maintenant tu mérites amplement ton surnom de "Grand" et ce... pas uniquement à cause de ta taille

_________________

Sportivement vôtre, Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel 001
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 54
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Mar 25 Aoû - 15:53

Effectivement il le métrite bien se surnom de "Grand" rendeer bravo a lui il fallait le faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aco
Langue pendue


Nombre de messages : 126
Age : 44
Date d'inscription : 27/02/2014

MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   Mar 25 Aoû - 22:27

Un seul mot, ou plutôt non, deux : Génial et Felicitations ! Very Happy thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.odileetvictor.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paris-Brest-Paris - du 16 au 20/08/2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Paris-Brest-Paris 2011
» Paris-Brest-Paris 2011
» Paris-Brest-Paris Audax 2011
» Paris-Brest-Paris en patinette
» Paris-Brest-Paris Randonneur sur facebook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Maillons Libres: :: ARCHIVES :: ...à l'étranger-
Sauter vers: